Category Archives: Entraînement

Le mouvement au cœur de la kinésiologie

La kinésiologie, qui étudie les mouvements et les postures du corps humain d’un point de vue biomécanique, articulaire et musculaire, est une discipline peu connue pouvant aider les sportifs. Présentation et explication! Par Sarah ALIMONDO, présidente du Syndicat national des kinésiologues – snkinesio.fr La kinésiologie accompagne le sportif dans son évolution de la pratique et dans la préparation à la compétition. Aujourd’hui, cette approche tend à se développer et la demande est de plus en plus croissante, autant chez le sportif amateur que dans le sport de très haut niveau. SantéSportMagazine s’est intéressé à cette pratique encore peu connue. La science du mouvement La kinésiologie n’est ni une médecine, ni une thérapie et n’a aucun désir de l’être. Elle laisse aux médecins et aux spécialistes le soin de traiter les malades et leurs maladies. Elle travaille en amont, sur la santé et le bien-être de l’individu, et s’envisage comme une...

Lire la suite

L’intérêt du shiatsu dans l’entretien de la santé des sportifs et des seniors

Le shiatsu est une discipline manuelle d’Extrême-Orient. En préparation ou en récupération, elle aide le corps pour s’adapter aux modifications dues à une pratique sportive. Elle est également intéressante dans l’accompagnement des seniors. Découvrez une discipline qui a traversé les ans. Par Hervé Ligot, vice-président FFST, enseignant et praticien de shiatsu et Do-In, et Valérie Capel, responsable communication FFST et praticienne  de shiatsu et enseignante de Do-In FFST. Sylvie, 53 ans, s’allonge sur le futon, fatiguée, encore un peu en sudation, mais confiante, sereine car ce n’est pas la première fois. Les mains expertes du praticien commencent à travailler sur l’ensemble du corps de la sportive venant de terminer son trail, avec douceur, précision, continuité, fluidité. Cela ressemble un peu à un ballet. Sylvie se laisse aller et profite des bienfaits de cette mini-séance de dix minutes. Après de multiples appuis, étirements, frictions, mobilisations, la traileuse, presque...

Lire la suite

Surentraînement: « le mieux est l’ennemi du bien »

Vous vous entraînez dur! Pourtant, les résultats ne sont pas au rendez-vous. Vous avez même l’impression de régresser… Et si vous étiez surentraîné? Nous vous expliquons les mécanismes biologiques de cet épuisement. Nous vous aidons à prévenir et à reconnaître ce surmenage. Nous vous guidons sur le chemin de la récupération.  Par le Docteur Stéphane CASCUA, médecin du sport. L’entraînement fait régresser! Vous le savez! Quand vous terminez une longue course, vous ne pourriez pas faire demi-tour, effectuer le parcours en sens inverse et améliorer votre chrono. Normal, vous avez abîmé votre organisme. On parle de « décompensation ». En fait, une séance ne permet une amélioration de vos performances qu’à l’issue de la régénération qui suit. Stimulé par cette agression physiologique, le corps se répare et devient plus fort qu’il ne l’était auparavant, comme s’il voulait se prémunir d’une sollicitation plus intense. On dit qu’il réalise une « surcompensation ». D’où l’adage provocateur : « On...

Lire la suite

On progresse au repos

Christophe a 37 ans. Il fait du triathlon à bon niveau. Il y a trois mois, je lui ai diagnostiqué une fracture de fatigue du tibia. Il en faisait trop. Il s’entraînait tous les jours, parfois deux fois par jour. Toutes les séances étaient intenses. Il était surentraîné ! Son tibia a servi de fusible pour lui éviter de basculer dans un épuisement profond. Je le revois pour envisager la reprise de la course. Le doc : Alors Christophe, comment allez-vous ? Christophe : Pas de souci, je n’ai plus de douleur. J’ai suivi votre programme. Le premier mois, j’ai nagé à la cool. J’ai bossé ma glisse en restant en aisance respiratoire. Le second, j’ai repris le vélo en moulinant, là encore, sans aucun essoufflement. Le troisième, j’ai renoué avec le travail au « seuil ». Depuis 15 jours, je programme de nouveau un...

Lire la suite

Les rythmes biologiques du triathlète

Vos aptitudes physiques varient selon l’heure de la journée. Pour plus d’efficacité, le thème de vos séances doit s’adapter. Alors, optimisez votre programme d’entraînement grâce aux conseils de SantéSportMagazine. Par le docteur Stéphane Cascua, médecin du sport   Pendant vos vacances, à l’occasion d’un stage ou le week-end, vous pouvez choisir l’heure de vos séances ou pratiquer plusieurs entraînements par jour. Si vous êtes triathlète de haut niveau, vous faites peut-être partie des quelques privilégiés pouvant aménager librement leur journée tout au long de l’année. Alors, sachez que les études réalisées sur les rythmes biologiques peuvent vous guider dans votre programmation quotidienne. En effet, au cours de la journée, deux périodes se prêtent à l’activité. D’autres au contraire sont des moments clés de votre récupération. Le matin de bonne heure Vers 7 ou 8 heures, votre corps s’éveille péniblement. Le fonctionnement du système nerveux, ralenti...

Lire la suite

La sortie longue

C’est un incontournable de votre préparation « trail » ou « marathon ». Mais au fait à quoi sert-elle ? Comment stimuler les adaptations qu’elle suscite ? Est-elle parfois nuisible ? Analyse théorique et conseils pratiques. Par le docteur Stéphane Cascua, médecin du sport.  ...

Lire la suite

Yoga et course à pied – l’alliance parfaite

La course à pied est un sport qui sollicite de façon extrême les muscles et les os. La répétition des chocs nécessite une bonne connaissance de son corps et un travail régulier de récupération. La pratique du yoga aide le corps à se préparer et à récupérer. Par Freddy Murté, triathlète de haut niveau, Ironman, coach sportif et enseignant de ashtanga vinyasa yoga  ...

Lire la suite

Quel entraînement pour débuter ?

Vous souhaitez faire votre premier triathlon. Vous pensez que c’est difficile. Vous avez tort ! Le programme est accessible et bon pour la santé. SantéSportMagazine vous guide. Par le Docteur Stéphane CASCUA, médecin du sport.   Le triathlon n’a rien de surhumain ! L’épreuve XS (extra small) enchaîne 500 mètres de natation, 20 kilomètres de vélo et 5 km de course à pied. La durée de cette compétition est inférieure à celle d’un semi-marathon. Votre entraînement reste raisonnable et compatible avec votre vie familiale et professionnelle. N’oubliez pas, le triathlon, c’est bon pour la santé ! C’est un sport d’endurance bénéfique pour le cœur. De plus, en pratiquant trois disciplines différentes, vous répartissez les sollicitations sur votre appareil locomoteur, vous réduisez le risque de blessure et vous profitez des bienfaits de chacune d’elles. En clair, vous divisez les inconvénients et vous multipliez les avantages. Quelle...

Lire la suite