La spondylarthrite ankylosante est une maladie rhumatismale. Il s’agit d’une maladie inflammatoire chronique et évolutive. Différentes prises en charge sont possibles, médicamenteuses ou non. L’activité physique adaptée (APA) appartient à l’arsenal thérapeutique non médicamenteux. Une solution de plus en plus exploitée ! Explications Par Nicolas Deslys, Florian Borie et Alexandra Ligeard, enseignants en activité physique adaptée   La spondylarthrite ankylosante est une maladie rhumatismale qui touche 0,35 % de la population en France. Il s’agit d’une maladie inflammatoire chronique et évolutive. Cela signifie qu’elle tend à s’aggraver avec le temps. Elle commence chez les personnes jeunes, généralement chez des hommes de 15 à 40 ans (3 hommes pour 1 femme). En effet, 85 % des rhumatismes des hommes de moins de 30 ans sont dus à une spondylarthrite ankylosante et 10 à 15 % des spondylarthrites ankylosantes débutent avant l’âge de 15 ans, la forme...

Lire la suite