Category Archives: Maman

LES COMMOTIONS CÉRÉBRALES AFFECTENT AUSSI LES ENFANTS

On associe souvent les commotions cérébrales au monde du sport professionnel. Or, les jeunes joueurs de foot et de rugby courent aussi le risque de subir de tels traumatismes, comme les  vedettes sportives, sinon plus. Les conséquences peuvent se révéler dévastatrices pour leur santé et leur avenir scolaire. Heureusement, il existe une méthode éprouvée pour prévenir ce scénario catastrophe. Par le docteur Dave Ellemberg, neuropsychologue et chercheur à l’Université de Montréal, et Marie Lambert-Chan, journaliste scientifique.   Les sportifs qu’ils soient professionnels ou amateurs courent le risque de subir des commotions cérébrales, y compris les enfants… En fait, les jeunes joueurs seraient même plus à risque que les adultes de souffrir d’une commotion. LES ENFANTS… PREMIÈRES VICTIMES D’abord, rappelons que la commotion cérébrale est une blessure au cerveau qui se produit lorsqu’une personne se heurte contre les parois de sa boîte crânienne. En latin, le...

Lire la suite

QUEL SPORT POUR LA SANTÉ DE VOTRE ENFANT ?

À la rentrée, vous vous posez cette éternelle question. Pour multiplier les bénéfices physiques, psychologiques et intellectuels, SantéSportMagazine vous aide à faire des choix. PAR LE DOCTEUR STÉPHANE CASCUA, MÉDECIN DU SPORT. La maîtrise du poids est un paramètre clé de la santé de votre enfant. Le sport constitue une stratégie efficace mais insuffisante. De nombreuses études sociologiques, notamment celle menée par BURKE, montrent que la surcharge pondérale est corrélée aux heures passées devant la télévision et l’ordinateur. Elles sont associées à du grignotage mais surtout à un déficit d’activité physique tout au long de la journée. Si 2 à 3 entraînements par semaine contribuent à la dépense énergétique hebdomadaire, ils se révèlent moins efficace qu’un mode de vie dynamique. Alors, limitez les écrans, encouragez les trajets à pied, le roller, le skate, les jeux au square, les parties de ballon avec les copains. Bien...

Lire la suite

LES LUMBAGOS DES ENFANTS SONT DES FRACTURES JUSQU’À PREUVE DU CONTRAIRE !

 Cet adage médical justifie un bilan diagnostique rigoureux pour éliminer une lésion osseuse en cas de douleur lombaire avant la fin de la croissance ! Alors, si votre petit athlète a mal en bas du dos, consultez votre médecin et lisez cet article ! PAR LE DOCTEUR STÉPHANE CASCUA, MÉDECIN DU SPORT.   La colonne est constituée d’un empilement de vertèbres séparées d’un petit amortisseur, le disque. Chacun de ces blocs se prolonge d’un arc osseux pourvu de deux petites articulations qui guident le mouvement à la manière de spatules de ski. Ce sont ces structures qui risquent de se fissurer chez l’enfant....

Lire la suite

LES TENDINITES DES ENFANTS SONT DES FRACTURES

Un tendon relie le muscle à l’os. Il transmet la force de contraction. Il est plus résistant qu’un os en croissance. Chez l’enfant, en cas de surmenage sportif, c’est l’os qui se fissure ! Par le docteur Stéphane CASCUA, médecin du sport   Le tendon de l’enfant est jeune et souple ; il résiste bien à la mise en tension. Les tendinites sont exceptionnelles. Celui de ses parents est plus raide et plus cassant. En cas de surutilisation, il souffre volontiers de microdéchirures à l’origine de tendinite. Chez le jeune sportif, l’os à proximité des articulations est en pleine croissance ; il est encore cartilagineux et fragile. À force de tractions, il finit par être victime de microfissures au point d’insertion des tendons. En langage médical, on parle «­d’ostéochondrose­» : « ostéo » pour os, «­chondro » pour cartilage et « ose » pour microlésion...

Lire la suite

VOS ENFANTS DOIVENT CAPITALISER POUR LA RETRAITE

Si l’adulte bénéficie de l’activité physique pour entretenir son organisme, l’enfant en a besoin pour se construire des articulations et des os plus résistants. Grâce à l’exercice, il peut se constituer un « capital santé » pour la vie entière ! Par le Docteur Stéphane CASCUA, médecin du sport C’est vrai, les effets de l’entraînement sur les muscles et le cœur disparaissent rapidement à l’arrêt de la pratique sportive. En revanche, les bénéfices du sport pour l’appareil locomoteur en pleine croissance restent acquis définitivement ! Le sport densifie les os ! À chaque réception de foulée, le squelette subit une impaction. Lorsqu’un muscle se contracte, il tire sur son point d’insertion osseux. Dans ces deux circonstances, il se produit d’infimes fissures dans les os. Heureusement, à l’occasion du repos qui suit l’entraînement, le squelette se répare. Il se reconstitue même plus fort, comme s’il souhaitait pouvoir se...

Lire la suite