Category Archives: Question de femme

Cheville de sportive

Vous avez mal à l’arrière de la cheville quand vous tendez la pointe du pied. C’est peut-être un « syndrome du carrefour postérieur », très fréquent en danse et en fitness. SantéSportMagazine vous explique et vous accompagne sur la route de la guérison. PAR LE DOCTEUR STÉPHANE CASCUA, MÉDECIN DU SPORT. ILLUSTRATION : MATHIEU PINET.  ...

Lire la suite

Tendinite de la hanche au féminin

Vous avez mal sur le côté de la fesse, notamment quand vous courez. C’est probablement une tendinite du moyen fessier, une blessure très féminine ! SantéSportMagazine vous explique et vous accompagne sur le chemin de la guérison. Par le docteur Stéphane CASCUA, médecin du sport. Illustration Mathieu Pinet....

Lire la suite

L’AMAIGRISSEMENT LOCALISÉ N’EXISTE PAS !

Pour faire mincir vos hanches, on vous propose de faire de la musculation des fessiers ! Pour affiner l’arrière de vos bras, on vous suggère de travailler vos triceps ! Soyons sérieux : ça ne peut pas marcher ! Par le docteur Stéphane CASCUA , médecin du sport.   Ces conseils sont omniprésents. On les retrouve dans les émissions de téléachat vantant les mérites d’une machine miraculeuse vous permettant de perdre là, et puis là, et ici ! De temps à autre, ils s’échappent de la bouche des coaches et des entraîneurs. J’imagine qu’il ne s’agit pas d’un manque de formation mais d’une astuce pédagogique… ou mercantile… destinée à booster votre motivation. Le cours d’« abdos-fessiers » est d’ailleurs l’emblème de ce concept erroné ! Bien sûr, on rencontre souvent ces recommandations dans les magazines féminins… et les autres ! Parfois même, elles se glissent...

Lire la suite

L’IMPORTANCE DU DÉPISTAGE DU CANCER DU SEIN

Le cancer du sein est le cancer le plus fréquent chez la femme. En 2012, près de 49 0001 femmes ont déclaré un cancer du sein. Le dépistage du cancer du sein est un geste de prévention facile et précieux : lorsqu’il est détecté tôt, le cancer du sein peut être guéri dans 9 cas sur 102. Par Florence Broué – dossier réalisé par la fondation arc pour la recherche sur le cancer.  ...

Lire la suite

PÉRIOSTITE : UNE BLESSURE FÉMININE

Vous courez et vous avez mal à la face interne des jambes, au-dessus des chevilles. C’est sûrement une périostite ! SantéSportMagazine vous aide à faire le point et vous donne de bons conseils. Par le docteur Stéphane CASCUA , médecin du sport.   « Périostite » signifie inflammation de la périphérie de l’os. En effet, les os sont entourés d’une membrane fibreuse appelée « périoste ». Quand ce tissu s’inflamme, on ajoute le suffixe « ite » comme l’appendicite est l’inflammation de l’appendice ! Il s’agit le plus souvent d’une « périostite tibiale ». Cet os porteur de la jambe est particulièrement mis à contribution chez la joggeuse. Quelles sont les causes de la périostite ? Cette membrane s’abîme lorsque vous la soumettez à ces contraintes mécaniques auxquelles elle n’est adaptée. Il s’agit avant tout des impacts et des torsions inhérentes à la course ou...

Lire la suite

JE SUIS ENCEINTE : PLUS D’ACTIVITÉ PHYSIQUE POUR MOI ?

Voilà une question souvent posée par les femmes qui ont une pratique régulière de l’activité physique. Elles ont tendance à croire que le sport ou l’activité physique peut avoir des effets néfastes sur la santé de leur enfant. Il semblerait que, bien au contraire, l’activité physique doive être maintenue et adaptée à cette nouvelle situation. PAR YANN BAUP, FORMATEUR EN SCIENCES DE L’EXERCICE ET PRÉPARATEUR PHYSIQUE.  ...

Lire la suite

HYPERPLASIE, HYPERTROPHIE.

HYPERPLASIE, HYPERTROPHIE. Pénélope a 14 ans. Cette année encore, elle vient me voir afin que je réalise sa visite médicale d’aptitude. Elle souhaite continuer le «‑Modern jazz‑». Sophie, sa maman, l’accompagne et m’interpelle. Sophie : Docteur, Pénélope mange vraiment comme une ado ! Je crois qu’elle abuse des sucreries, des sodas et des hamburgers. Je pense qu’elle a pris du poids ! Le doc : Nous allons voir ça… en tenant compte de sa croissance ! Et nous allons mesurer son pourcentage de masse grasse avec la fameuse pince à plis cutanés. Quelques minutes plus tard, je fais la synthèse à Pénélope et sa maman… Le doc : L’année dernière, Pénélope, ton poids correspondait à la moyenne pour ta taille. Cette année, il le dépasse de 2 kilos. Ton corps contient 28‑% de graisse alors que la moyenne est de 25‑%. Pas de drame, mais...

Lire la suite

MAIGRIR ET FAIRE DU SPORT… PAS ÉVIDENT !

S’entraîner régulièrement nécessite de l’énergie et ouvre l’appétit. Finalement, mincir alors que l’on est déjà sportif, c’est difficile ! Voici quelques clés pour vous aider ! Par le docteur Stéphane CASCUA, nutritionniste du sport.   L’humilité et la progressivité constituent les premières règles d’or. En effet, il est impossible d’effectuer une séance longue ou intense avec la faim qui vous tenaille, à la limite permanente de la défaillance. En pratique, pour mener à bien votre préparation et mincir, la réduction des apports énergétiques ne peut être que modérée. Et c’est mieux ainsi puisque maigrir progressivement facilite considérablement la stabilisation ! Les études le montrent : le plus difficile n’est pas de perdre du poids mais d’éviter de le reprendre ! En pratique, si vous faites du sport assidûment et que vous souhaitez vous affûter, limitez vos prétentions à un amincissement de 2 kilos par mois....

Lire la suite

Comment retrouver la lignes après les fêtes ?

Repas copieux et gras, quelques verres d’alcool en trop et moins de sorties sportives… voilà ce qui caractérise généralement la période des fêtes. À la reprise, la culpabilité s’impose à nous. Cette année, nous allons prendre la résolution de suivre les conseils du docteur Jacques MANIC, médecin du sport référent du club de rugby de l’Aviron bayonnais et de la marque Herbalife®. Par Gaëtan LEFEVRE   Tous les ans, les mêmes questions reviennent lors des périodes de fêtes. Comment retrouver la ligne après les fêtes ? Faut-il suivre un régime ? Puis-je manger ce que je veux le soir du réveillon si le lendemain je jeune ? Oui, la fête est associée aux repas riches et répétés, aux aliments gras et protéinés, ainsi qu’à une diminution de la pratique sportive. Un changement de rythme brutal qui perturbe l’organisme. Il est toutefois possible de profiter des...

Lire la suite