Category Archives: Natation

JE SUIS ENCEINTE : PLUS D’ACTIVITÉ PHYSIQUE POUR MOI ?

Voilà une question souvent posée par les femmes qui ont une pratique régulière de l’activité physique. Elles ont tendance à croire que le sport ou l’activité physique peut avoir des effets néfastes sur la santé de leur enfant. Il semblerait que, bien au contraire, l’activité physique doive être maintenue et adaptée à cette nouvelle situation. PAR YANN BAUP, FORMATEUR EN SCIENCES DE L’EXERCICE ET PRÉPARATEUR PHYSIQUE.  ...

Lire la suite

VIVE LA BRASSE

Vous ne savez pas nager le crawl. Qu’importe ! La brasse, c’est formidable ! Elle vous permet d’accéder au plaisir et aux bienfaits de la natation. Elle permet de diversifier vos activités physiques. Les articulations souffrent moins et les performances sont à peine altérées. Un entraînement idéal ! Par le docteur Stéphane Cascua, médecine du sport.   Le crawl est la nage la plus rapide. L’action continue des jambes et alternée des bras assure une propulsion à vitesse constante. À l’inverse, la brasse impose des à-coups. L’inertie dans un milieu aussi dense que l’eau nuit au rendement. Heureusement, elle recèle bien des avantages et mérite d’être pratiquée !...

Lire la suite

FLORENT MANAUDOU – SA PRÉPARATION AVANT LES MONDIAUX

Florent MANAUDOU, champion olympique du 50 mètres nage libre lors des J.O. de Londres, se prépare activement. Même ses résultats le placent comme l’un des nageurs les plus rapides, il reste surtout connu pour être le frère de Laure, championne de natation. Pourtant, cet athlète mérite d’être reconnu pour ses performances et ses ambitions. Propos recueillis par Gaëtan LEFÈVRE  ...

Lire la suite

ÉPAULE DU NAGEUR : STOP AUX DOULEURS

Votre médecin vous a diagnostiqué une « épaule du nageur », hypermobile et subluxée en avant. Il vous a prescrit de la kinésithérapie pour stabiliser votre articulation. N’hésitez pas à compléter par de l’autorééducation. Par le docteur Stéphane CASCUA, médecin du sport, et Grégory DELENTE, kinésithérapeute du sport.  ...

Lire la suite

QUAND LE VENTRE VOUS MET À PLAT !

En courant, vous ressentez des douleurs dans le ventre. Parfois, vous souffrez de diarrhées. Tout le plaisir est gâché et votre chrono en est affecté ! SantéSportMag vous explique et vous aide à les éviter ces douleurs ! Par le docteur Stéphane CASCUA, médecin du sport Les enquêtes mettent en évidence que les trois quarts des coureurs de fond et des triathlètes ont été victimes de douleurs abdominales ayant altéré leurs performances ! Dans de telles circonstances, une consultation chez un médecin du sport ou votre gastroentérologue est nécessaire. En effet, des maladies du tube digestif expliquent parfois ces symptômes, notamment s’il existe des pertes de sang. Cependant, dans la majorité des cas, la souffrance des viscères est provoquée par les bouleversements physiologiques inhérents à la course. Votre thérapeute peut vous aider en vous prescrivant pour un temps des pansements digestifs, des antispasmodiques, voire des...

Lire la suite

VIVE LA BRASSE

Vous ne savez pas nager le crawl. Les champions de triathlon ne font que ça. Qu’importe ! La brasse, c’est formidable ! Elle vous permet d’accéder au plaisir et aux bienfaits du triple effort. Les articulations souffrent moins et les performances sont à peine altérées. Par le Docteur Stéphane CA SCUA, médecine du sport, entraînement du sportif.   Le crawl reste la nage la plus rapide. L’action continue des jambes et alternée des bras assure une propulsion à vitesse constante. À l’inverse, la brasse impose des à-coups. L’inertie dans un milieu aussi dense que l’eau nuit au rendement. Heureusement, elle recèle bien des avantages et mérite d’être pratiquée !...

Lire la suite

UNE VIE A BRAS-LE-CORPS

Amputé des bras et des jambes suite à un accident, Philippe CROIZON surmonte son handicap en se lançant des défis sportifs. C’est une leçon de vie, de courage et d’humilité. Par Raphaël GODET On pourrait commencer ainsi : c’est l’histoire d’un mec qui nage… sans bras, sans jambes. « J’aime bien, tiens ». Philippe CROIZON, 43 ans, n’est pas du genre à s’appesantir sur son sort. Ce jour de mars 1994, cet ouvrier de Châtellerault dans la Vienne est terrassé par plusieurs décharges électriques de 20 000 volts. Grièvement brûlé, il est amputé de son avant-bras droit, des deux tiers de son bras gauche, de la moitié de sa jambe droite et de son fémur gauche. Dix-sept ans ont passé et le bonhomme a appris à vivre avec. « Dites plutôt que j’ai appris à vivre sans. » En effet, « sans » : sans...

Lire la suite

BUVEZ INTELLIGEMMENT !

Faut-il vraiment boire pendant l’effort ? Pourquoi ? Quelle boisson ? En quelle quantité ? Voici les explications pour mieux comprendre et affiner votre stratégie de réhydratation. Par le docteur Stéphane Cascua, médecin du sport, avec la collaboration de Véronique Rousseau, diététicienne du sport à l’INSEP.   « L’eau coupe les jambes » Il n’y a pas si longtemps, cette affirmation traînait encore dans les pelotons. En effet, si notre cycliste attendait d’être envahit par la soif pour engloutir de grande quantité d’eau, les troubles digestifs induits devaient altérer sérieusement sa performance !...

Lire la suite

CAMILLE LACOURT, PAS DE VICTOIRE SANS SE MOUILLER

Avec un doublé, médaille d’or sur 100 m dos et médaille d’argent sur 50 m dos, aux Championnats du monde de Shanghai, Camille Lacourt confirme ses 3 titres européens obtenus à Budapest en 2010. Un palmarès conquit grâce à une préparation minutieuse. Propos recueillis par Gaétan LEFEVRE   En plein entraînement pour les mondiaux de Shanghai, Camille Lacourt a pris le temps de répondre aux questions de SANTESPORTMAG....

Lire la suite

ENTORSE DE L’EPAULE

Vous tombez sur l’épaule. Le haut de votre omoplate heurte le sol et s’écarte violemment de la clavicule.  C’est une entorse voir une luxation acromio-claviculaire. Comment la reconnaitre et évaluer sa gravité ? Comment vous soigner au mieux et reprendre plus vite ? Par le Docteur Stéphane CASCUA, médecin du sport. Dessins : Mathieu Pinet   L’entorse acromio-claviculaire est une étape quasi-obligatoire dans la carrière d’un rugbyman ou d’un judoka. Elle valide l’expérience accumulée sur les terrains et les tatamis. Mais tous les sportifs candidats à la chute sur les épaules peuvent en être victime ! Pourquoi pas vous ? Tout votre bras est suspendu à la clavicule La clavicule est le seul os reliant le membre supérieur et le buste. L’humérus, l’os du bras s’articule avec l’omoplate. Cette dernière est accrochée à la clavicule par deux petites articulations. L’extrémité de la clavicule est en contact avec un gros...

Lire la suite