LA DANSE DE SALON UN VRAI SPORT !

La danse de salon, ce n’est pas ringard ! C’est une activité très complète. Tout votre corps en profite : votre cœur, vos os, vos muscles et votre cerveau ! Santé, bien-être et moral sont au rendez-vous ! Voilà les arguments pour vous convaincre !

PAR LE DOCTEUR STÉPHANE CASCUA, MÉDECIN DU SPORT.

 

Trois fois par semaine, Brigitte a rendez-vous avec bon nombre d’amis dans un joli café. Pendant 3 heures, elle répète des enchaînements parfois un peu compliqués. Elle soigne sa posture, tourne, vire et bascule en marquant le rythme du talon. Elle s’assoit de temps à autre pour boire un grand verre d’eau ou de jus de fruits. Elle en profite pour discuter et rire dans une ambiance chaleureuse et amicale. Tout est dit, tous les bienfaits sont là! Celles et ceux qui souhaitent des explications peuvent poursuivre la lecture de cet article.

UN SPORT D’ENDURANCE BON POUR LE CŒUR !

Un sport d’endurance se définit comme une activité prolongée d’intensité moyenne sollicitant le cœur grâce à la mobilisation d’une importante masse musculaire, particulièrement les jambes ! La danse de salon répond à tous ces critères. Les séances durent souvent au moins une heure. Parfois, on va au « thé dansant » pour toute l’après-midi ! Sur ce fond d’activité continue, certains morceaux de musique ont un rythme plus rapide et provoquent un léger essoufflement. La danse de salon se transforme en un véritable entraînement fractionné ! Heureusement, les « pauses réhydratation » au bar permettent de récupérer. Les membres inférieurs mais aussi supérieurs ainsi que le buste travaillent. La consommation d’oxygène s’accroît et le cœur est incontestablement mis à contribution… comme en natation, en elliptique ou en ski de fond !

UNE SOLLICITATION MUSCULAIRE BÉNÉFIQUE POUR LE DOS ET LES ARTICULATIONS

En danse de salon, la recherche d’une jolie posture renforce et améliore la coordination de tous les muscles du dos. Un beau port de tête travaille les muscles longeant le cou et le dos. Le contrôle de la position du bassin sollicite plus volontiers les masses musculaires lombaires et les abdominaux. Voilà qui contribue à limiter les douleurs de toute la colonne vertébrale. Les muscles des jambes se contractent en cadence et programment une geste complexe. Ils se renforcent et apprennent à mieux guider les articulations. Les mouvements du quotidien sont mieux contrôlés et l’usure du cartilage est limitée.

DES GESTES RYTHMÉS ET UN BON ÉQUILIBRE POUR PRÉSERVER LES OS

Vous le savez, la marche et la course améliorent la solidité osseuse. C’est encore plus vrai pour la danse de salon. Les impacts provoquent des fissures microscopiques aux endroits où les os sont mis en contrainte. À l’occasion du repos et grâce à une alimentation équilibrée, ces petites lésions consolident. Comme un muscle victime de courbatures se reconstruit plus volumineux, l’os obtenu

est plus dense et son architecture mieux orientée. La danse de salon est efficace pour lutter contre l’ostéoporose ! Vous l’avez appris en lisant SantéSportMagazine, le tai-chi réduit le risque de chute chez le senior. Il en est finalement de même pour tous les sports d’équilibre, notamment la danse de salon ! Ainsi, la danse de salon cumule tous les avantages pour limiter le risque de fracture du fémur qui touche 1 femme sur 3, 1 homme sur 6, et provoque le décès de 25­% des victimes !

DES GESTES COMPLEXES À MÉMORISER POUR MUSCLER LE CERVEAU !

Le sport diminue le risque de maladie d’ALZHEIMER. Vous l’avez lu dans SantéSportMagazine. Les mécanismes expliquant cette efficacité sont multiples. Le premier mécanisme évoqué est une meilleure oxygénation, associée à une protection des vaisseaux sanguins du système nerveux. Ce bénéfice est obtenu grâce au sport d’endurance. C’est le cas de la danse de salon ! Le second mode d’action envisagé est celui d’un travail cérébral qui entretient es connexions entre les neurones. La danse de salon remplit vraiment ce critère. Vous devez mémoriser de longs enchaînements et programmer des mouvements complexes tout en préservant votre équilibre. Enfin, la communication et les liens affectifs sont omniprésents en danse de salon. Voilà qui a aussi démontré son utilité pour lutter contre la maladie d’ALHEIMER ! Vous faisiez du sport­ ? Eh bien dansez maintenant !

Comments are closed.