COURIR DANS LES JARDINS DE CARTHAGE

La course à pied permet de prendre soin de soi, de garder la ligne et de dépasser ses limites. Mais au-delà de la performance et de la santé, elle est aussi un moyen de voyager et d’explorer de nouveaux horizons. SantéSportMagazine est parti aux foulées du Megara en Tunisie pour y découvrir une course dans les jardins de Carthage.

Par Gaëtan LEFÈVRE

La Megara, quartier périphérique au nord de Carthage, aujourd’hui appelée La Marsa, abritait une zone d’agriculture et des jardins à la grande époque de la cité phénicienne. Devenue zone pavillonnaire, elle est aujourd’hui le terrain de jeu des coureurs des foulées du Megara. Au bord du golfe de Tunis, baigné dans un lieu mythique de l’histoire européenne, ce voyage vous emmène à la découverte de la Tunisie à travers la visite des ruines de Carthage, l’exposition des mosaïques romaines du musée national du Bardo, la rencontre des artisans de la Médina de Tunis ainsi qu’une balade dans la magnifique ville bleue et blanche de Sidi Bou Saïd. Le jour de la course, vous plongerez au cœur du quartier de La Marsa en participant au semi-marathon de La Marsa ou à La Marsoise, course pour tous de 5 km non-chronométrée.

SanteSportMagazine n°23 - Courir dans les jardins de Carthage 1

Le 24 mars 2013, pour leur 5e édition, les foulées du Megara accueillent 2 000 coureurs. Le ciel bleu et un léger vent participent à la fête et attirent un public venu se balader en bord de mer. Une foule animée s’est réunie pour profiter d’une épreuve sportive dans leur quartier. Comme une métaphore d’un pays qui renaît, les deux courses démarrent et finissent à la Maison des Jeunes de La Marsa. Les deux courses s’enclenchent l’une après l’autre. La Marsoise regroupe une grande partie des coureurs inscrits, environ 1 300. Dans une ambiance festive, les enfants du quartier sont venus en masse pour parcourir cette boucle de 5 km. Ensuite, les coureurs du Semi de La Marsa prennent place sur la ligne de départ. Environ 700 participants s’élancent dans les anciens jardins de Carthage.

SanteSportMagazine n°23 - Courir dans les jardins de Carthage 2

Malgré cet air de vacances qui règne au sein du semi-marathon de La Marsa, le parcours est loin d’être une balade de santé. Dès les premiers kilomètres, les coureurs se retrouvent dans une cote. En vue, la mosquée et l’Acropolium de Carthage. La curiosité aide à grimper. Et le plaisir se prolonge lorsque l’on passe à côté de ces bâtiments chargés d’histoire. Une fois cette petite pause touristique passée, place au sport ! Passage en mode compétition pour une ligne droite de 10 km sans divertissement ce coup-ci. Attention toutefois à la gestion de l’allure car la route n’est pas vraiment plate et l’inclinaison peut rester dans les jambes. Arrivée au 14e km, retour en bord de mer. Les coureurs attaquent le passage le plus dur car très vallonné mais aussi la partie du parcours la plus charmante. Après une montée très raide, la mer apparaît ainsi que la route longeant la cote qui va nous ramener à l’arrivée. La vue du golfe de Tunis nous fait oublier la compétition. La réalité réapparaît avec les clameurs de l’arrivée. Les participants de La Marsoise se sont joints au public pour encourager les coureurs. La boucle est bouclée. Les Tunisiens nous ont ouvert les portes de Carthage et du Megara avec un accueil chaleureux. Pour Riadh BEN ZAZIA, président de l’événement : « Cette 5e édition est une réussite. De plus en plus de coureurs s’inscrivent pour constituer un beau plateau. Vivement l’année prochaine. »

SanteSportMagazine n°23 - Courir dans les jardins de Carthage 3

www.lesfouleesdumegara.com

http://www.sdpo.com/sdpo/sdpo/nos-courses/Les-Foul-es-du-M-gara.html

Comments are closed.