MICHEL CYMES, PORTE-PAROLE DU SPORT-SANTÉ AUX 20 KM DE PARIS

Michel CYMES, médecin et présentateur télé, a été le parrain de l’édition 2013 des 20 kilomètres de Paris, placée sous le signe de la santé et du bien-être. Un sujet d’actualité que le médecin de France Télévisions incarne parfaitement. Il dévoile à SantéSportMagazine ses conseils pour pratiquer un sport et être en bonne santé.

Propos recueillis par Gaëtan LEFÈVRE

 SanteSportMagazine 26 - Michel Cymes, porte parole aux 20 km de Paris

Lorsque l’on est médecin, chroniqueur radio, présentateur télé pour des émissions médicales quotidiennes de France 5 – « Le Magazine de la Santé » et « Allô docteurs » – et que l’on voyage avec Adriana KAREMBEU pour découvrir « ­Les pouvoirs extraordinaires du corps humain­ », on a un emploi du temps un peu chargé. Malgré tout, le doc a répondu présent pour les lecteurs de SantéSportMagazine.

Tout d’abord, êtes-vous sportif ?

Je courais beaucoup avant mais, maintenant, je ne peux plus. J’ai une hernie discale et dès que je cours trop, une sciatique me rappelle mon âge. J’ai aussi les genoux d’un mec de 56 ans qui a trop joué au football. J’ai donc remplacé la course par le vélo de route. Tous les matins, je fais 30 minutes de vélo et quelques abdos. Le week-end, je sors avec des copains pour 50 à 70 km. Nous recherchons un maximum de dénivelé. On va généralement dans la vallée de Chevreuse pour les côtes.

Cette année, les 20 km de Paris se placent sous le signe du « sport-santé ». Qu’est-ce que cela signifie pour vous ?

Pour moi, la signification vient d’une grande irritation devant la sédentarité française. Il s’agit là d’une catastrophe. Alors qu’aujourd’hui, tout le monde sait que l’activité physique, et je ne parle même pas de sport, est très importante et bénéfique pour le corps, le système cardio-vasculaire, etc. Il ne s’agit même pas forcément de courir mais, simplement, de marcher chaque jour 30­minutes de plus que son activité quotidienne. J’ai d’ailleurs du mal à comprendre comment les autorités de santé ne mettent pas plus en avant le sport, comme à Strasbourg avec le sport sur ordonnance. Dès que les organisateurs de la course m’ont parlé de cet axe «­sport-santé », j’ai couru pour dire oui.

La course à pied est-elle le sport le plus indiqué pour la santé ?

Il s’agit du sport le plus simple à pratiquer. Une paire de chaussures et un short, on sort de chez soi et on peut courir. Il n’est peut-être pas le plus indiqué si l’on a des problèmes d’articulations ou musculaires. On ne peut pas non plus courir n’importe comment. Mais il s’agit du plus simple des sports en pratique.

Justement, quelles sont les contre-indications à la pratique de la course à pied ?

Elles sont données par le médecin. Il est donc important et obligatoire d’aller voir un médecin avant de commencer la pratique. Il faut savoir si votre cœur est assez solide. Si vous n’avez pas de problèmes d’arthrose de hanche ou plus de cartilage au niveau des genoux, etc. Aujourd’hui, l’accessibilité aux soins ne doit pas être un frein à la pratique sportive. Aller voir un médecin doit être simple.

SanteSportMagazine 26 - Michel Cymes, porte parole aux 20 km de Paris 2

Aux personnes hésitant à se mettre à courir, que peut-on dire ?

Tout dépend de l’hésitation. On peut dire tout simplement que courir peut aider à gagner des années de vie en plus. Mais si la personne n’aime pas courir, on peut lui conseiller d’autres activités physiques ou sports. L’important est que ce soit ludique.

Un dernier conseil, concernant l’alimentation cette fois.

Il s’agit là de règles hygiéno-diététique. Pratiquer un sport intègre un ensemble de règles concernant l’alimentation, le sommeil, la lutte contre le tabac, etc. Il ne s’agit pas de faire une révolution mais de changer un peu son quotidien, en marchant une petite demi-heure chaque jour ou en faisant un peu plus attention à ce que l’on mange, au moins quelques jours par semaine.

__________________________

MIZUNO, NOUVEAU PARTENAIRE

Pour cette nouvelle édition des 20 km de Paris, et pour les deux prochaines, la marque Mizuno® est devenue le partenaire principal de la course. Elle remplace l’ancien partenaire New Balance®. Un partenariat permettant à la marque japonaise de se rapprocher de son public. Et elle a pris à cœur ce rôle en proposant non seulement des équipements à la pointe mais aussi des entraînements pour préparer la course. L’équipe de SantéSportMagazine en a profité et a bouclé les 20 km de Paris bien chaussée.

Comments are closed.