OIGNON DU PIED : DES EXOS PERSOS !

Vous souffrez de ce que les médecins nomment un « hallux valgus ». Vous avez bénéficié de conseils de chaussage, de semelles et de soins de pédicurie. On ne pense pas assez à la kinésithérapie et à l’autorééducation ! Voici quelques pistes pour vous aider.

Par le docteur Stéphane Cascua, médecin du sport, et Grégory Delente, kinésithérapeute du sport. Dessins Mathieu Pinet.

 Oignon du pied, squelette - SanteSportMagazine Feminin 10 - Dessin Mathieu Pinet

Vous avez une bosse à la base du gros orteil. Ce n’est pas de l’os qui pousse ! En fait, il s’agit de la déviation progressive de votre pouce vers votre deuxième orteil. Simultanément, la baguette osseuse joignant le gros orteil à la cheville, le premier métatarsien, s’étale du côté interne du pied. Peu à peu, les tissus situés dans la concavité de la déformation se rétractent. Le sac articulaire se raccourcit et s’enraidit. Les tendons prennent la corde et finissent par entretenir l’angulation. Les deux premiers exercices ont pour mission de lutter contre ces phénomènes.

Mesdames, vous êtes les victimes privilégiées de cette déformation douloureuse car vos ligaments sont assouplis par vos hormones féminines… mais surtout parce que vous portez des chaussures pointues à talons ! De surcroît, l’affaissement de votre voûte plantaire en marchant et en courant favorise l’hallux valgus. Lorsque que vous effondrez votre foulée du côté du gros orteil, vous étalez le clavier métatarsien et votre pied part en rotation externe lors de la propulsion. Du coup, le premier orteil suit le mouvement et s’écrase vers le deuxième. Les exercices 3 et 4 ont pour objectif de tonifier d’avantage vos appuis !

Oignon du pied, pied - SanteSportMagazine Feminin 10 - Dessin Mathieu Pinet

Attention, en cas de déformation majeure, quand des douleurs apparaissent sous le pied, ces petits moyens ne sont plus efficaces. Une opération doit être envisagée. Parlez-en avec votre médecin.

EXERCICE 1 : RODAGE ARTICULAIRE

Attrapez votre gros orteil, tirez comme si vous vouliez desserrez l’articulation. Faites des petits mouvements de pompage. Peu à peu rapprochez-vous de l’axe de premier métatarsien. Avec votre autre main, frotter la concavité de l’articulation afin d’assouplir le ligament fibrosés.

Oignon du pied, exercice 1 - SanteSportMagazine Feminin 10 - Dessin Mathieu Pinet

EXERCICE 2 : CONTRACTEZ, RELÂCHEZ, ÉTIREZ !

Avec la face externe de votre pouce, appuyez sur les doigts de votre main. Vous sollicitez les muscles rétractés qui rapprochent le gros orteil du deuxième. Loin d’aggraver la déformation, profitez du relâchement musculaire qui suit la contraction pour réaliser un étirement efficace. Tractez le pouce dans l’axe du premier métatarsien. Contractez, relâchez, étirez !

Oignon du pied, exercice 2 - SanteSportMagazine Feminin 10 - Dessin Mathieu Pinet

EXERCICE 3 : MARCHE SUR LE BORD EXTERNE DU PIED

Pour limiter l’écrasement de votre voûte plantaire, entraînez-vous à marcher sur le bord externe du pied. Évitez que votre pouce ne touche le sol.

Oignon du pied, exercice 3 - SanteSportMagazine Feminin 10 - Dessin Mathieu Pinet

EXERCICE 4 : MINISQUAT TONIQUE

Tonifiez vos appuis. Réduisez votre pronation. En appui sur une seule jambe, fléchissez lentement votre genou et remontez plus rapidement. Veillez à éviter la bascule interne du genou et l’effondrement de votre voûte plantaire. Tout au long du mouvement, conservez votre rotule à la verticale de votre deuxième orteil. Griffez un peu le sol avec vos doigts de pied.

 Oignon du pied, exercice 4 - SanteSportMagazine Feminin 10 - Dessin Mathieu Pinet

Comments are closed.