MURIEL HURTIS, UNE RECONVERSION LANCÉE

À 35 ans, la sprinteuse Muriel HURTIS prépare sa reconversion. Athlète de haut niveau pour une dernière année, elle a repris des études en psychomotricité. Elle a aussi décidé de partager son expérience en devenant coach pour le Fit Challenge ASSU 2000. Elle se livre à SantéSportMagazine.

Propos recueillis par Gaëtan Lefevre

 Muriel Hurtis - SanteSportMagazine Feminin 11 - credit Christophe Beauregard 2013

Muriel HURTIS va boucler sa carrière de sportive de haut niveau après les championnats d’Europe. Elle s’est déjà lancée dans sa reconversion.

Vous avez repris vos études en psychomotricité. On peut dire que vous gardez un pied dans le monde du sport !

Oui, la psychomotricité concerne tout le développement moteur d’un individu. Elle est, avant tout, le soin par le biais du corps. Le sport fait partie de l’apprentissage de la motricité. À partir du moment où le corps est en action, la psychomotricité intervient. À l’inverse, la psychomotricité dans le sport est aussi important : au niveau de la relaxation, de la gestion du stress, etc. Je retrouve dans ces études des moments de ma carrière de sportive de haut niveau.

Sportivement, où en êtes-vous ?

Sportivement, j’en suis plutôt sur ma fin de carrière. Je cours pour ma dernière saison. J’espère être dans l’équipe pour le relais 4 x 100‑m pour les championnats d’Europe. Je pense qu’avec les filles, nous avons une réelle chance de monter sur le podium. Nos résultats aux championnats du monde, une belle quatrième place vu le niveau, l’ont prouvé. Terminer ma carrière sur un podium serait l’idéal. Après ces championnats d’Europe, j’arrêterai définitivement.

La naissance de votre enfant, en 2004, a été une coupure dans votre carrière sportive. Comment l’avez-vous vécu ?

J’ai appris que j’étais enceinte lors des jeux Olympiques d’Athènes. J’ai quand même participé aux jeux après avoir été rassurée par les médecins que je ne risquais rien. Un peu perturbée toutefois car je ne m’y attendais pas. Ensuite, j’ai pratiqué le sport, jusqu’à trois mois et demi de grossesse. J’aurais pu continuer plus, peut-être jusqu’à six mois comme l’ont fait certaines de mes amies, mais j’ai préféré arrêter. Ma saison était terminée. Aujourd’hui, je me dis que j’aurais dû continuer un peu plus car j’ai pris énormément de poids durant ma grossesse. En revanche, j’ai repris rapidement le sport après mon accouchement, un mois après. Une fois que j’ai eu l’aval du médecin et que j’ai fait ma rééducation du périnée, évidemment. Ayant beaucoup grossie durant ma grossesse, la première étape a été de retrouver une bonne condition physique. La reprise s’est donc faite en douceur. Je faisais des sorties longues à vélo avec des côtes, le lendemain de la marche rapide et le surlendemain de la natation. Ce programme a duré un mois et demi. Une fois en forme, j’ai pu retourner sur la piste et recommencer les entraînements d’athlétisme. J’ai également fait de la rééducation

de la ceinture abdominale et de mon dos avec des séances d’isocinétique, c’est-à-dire des exercices de renforcement musculaire avec une machine qui exerce une résistance.

Pour une athlète de haut niveau, quelles sont les conséquences d’une grossesse ?

Aujourd’hui, on voit de plus en plus de femmes franchir le pas. Je ne pense pas que cela soit gênant. Avant, c’était plus compliqué. Les femmes n’osaient pas. Elles avaient peur de ne pas revenir au niveau. Elles préféraient mettre leur carrière en avant. Aujourd’hui, de nombreuses athlètes ont eu des enfants et ont su revenir à leur meilleur niveau. Attention toutefois, ce n’est pas facile ! Il faut préparer ce retour avec les suivis médicaux adaptés. Il faut aussi pouvoir et vouloir couper sa carrière une année. Toutes les femmes ne font pas ce choix.

Muriel Hurtis 2 - SanteSportMagazine Feminin 11 - credit Sportlab Events

Vous êtes un des coachs du Fit Challenge ASSU 2000 (voir encadré). En quoi consiste cette opération ?

Le Fit Challenge ASSU 2000 est une session d’entraînement running et fitness proposée sur toute la France, une fois par mois et coachée par des sportifs de haut niveau. Elle permet aux personnes qui ne savent pas comment reprendre une activité physique ou vers qui s’orienter, de reprendre contact avec le sport. On leur permet de se bouger un petit peu, en douceur et dans la bonne humeur. Le Fit Challenge est aussi ouvert aux sportifs qui souhaitent participer à des séances d’entraînement différentes, de découvrir autre chose avec des coachs de haut niveau. Entre les séances proposées par le Fit Challenge, le club qui nous accueille est prêt à recevoir les personnes qui souhaitent s’investir un peu plus.

Comment se déroulent les séances ?

Les personnes doivent s’inscrire, gratuitement, sur le site www.fi tchallengeassu2000.com. Les séances durent environ 1h15. Il y a une première phase d’échauffement, d’étirements et de gammes. On explique bien tout à chaque fois, pourquoi il faut s’étirer, etc. L’entraînement contient aussi une partie plus fitness. On essaie de travailler tous les groupes musculaires. Enfin, on peut terminer par des exercices dans des escaliers ou bien de la récupération. Ce programme possède une trame établie, mais chaque coach travaille par rapport à ses habitudes. À l’arrivée, une course finale, spécialement conçue par rapport aux entraînements, doit être prévue au mois de septembre dans différentes villes (Paris, Lille et Nice). Il s’agira d’une course de 10 km comprenant des parcours de fitness.

Qui organise ce projet ?

Il a été lancé par une société qui s’appelle SportLAB pour attirer tout un chacun vers le sport. Derrière, le sponsor ASSU 2000 a répondu favorablement à ce projet et les soutient financièrement.

__________________________________

COACHÉ PAR DE GRANDS CHAMPIONS

L’opération Fit Challenge ASSU 2000 propose gratuitement à tous ceux qui le souhaitent des séances encadrées par les grands champions du sport français, dans huit villes de France : Paris, Lille, Rennes, Nantes, Strasbourg, Toulouse, Lyon et Nice. 54 entraînements seront ainsi organisés entre mars et septembre. Chacun d’entre eux sera encadré par un membre de l’équipe de coachs assisté par un club local qui apportera un soutien logistique et humain. Toutes ces séances seront entièrement gratuites et ouvertes à tous (à partir de 12 ans).

Muriel Hurtis 3 - SanteSportMagazine Feminin 11 - credit Sportlab Events

Inscription sur le site Internet www.fitchallengeassu2000.com

Comments are closed.