VIBREZ POUR LE SKI !

Laurent a 46 ans. Il a été victime d’une grosse entorse de genou l’hiver dernier. Il avait dû porter une attelle pendant six semaines. Cette année, il souhaite repartir au ski. Nous faisons le point sur sa préparation physique pour éviter tout nouvel incident !

Laurent : Je fais trois séances de cardio dans la semaine. J’alterne vélo, stepper et tapis en côte pour travailler les cuisses. Je termine par des squats pour bien me fatiguer les jambes.

Le doc : Super ! C’est un très bon programme pour rejoindre les pistes en forme et serein !

Laurent : Et dans la salle, nous avons aussi une plateforme vibrante. Je me demande si c’est utile… Qu’en pensez-vous ?

Le doc : Après avoir connu leurs heures de gloire, les plateformes vibrantes ont été très décriées, c’est vrai. Pratiquer uniquement ce type d’entraînement dans des instituts exclusivement équipées de ces appareils n’apparaît ni physiologique, ni efficace… dangereux ! En revanche, bénéficier d’un poste de travail « plateforme vibrante » dans une salle de musculation semble beaucoup plus pertinent. Son utilisation est d’ailleurs très adaptée à la préparation des sports d’hiver. La posture est voisine et, surtout, ces machines vibrent à trente hertz… comme vos skis lors d’une descente ! L’ensemble de vos chaînes musculaires travaille spécifiquement à l’amortissement de ces contraintes. Ces microétirements incessants épuisent vos réflexes de stabilisation et, malgré cela, votre système nerveux apprend à gérer votre équilibre ! Il a même été constaté que vos muscles oculaires s’entraînent à vibrer à l’inverse… en opposition de phase… afin que votre vision reste stable ! Cet appareil est si intéressant qu’il est utilisé par les préparateurs physiques de la fédération de ski ! Alors, n’hésitez pas à compléter votre programme par un atelier « plateforme vibrante » !

Par le docteur Stéphane Cascua, médecin du sport.

Comments are closed.