ACCORDEZ VOS ACTES À VOTRE SANTÉ

Soucieux d’imiter leurs idoles, de nombreux sportifs cherchent à utiliser le même matériel. En tennis, le choix de la raquette et du cordage n’est pas anodin. Les frappes à répétition peuvent vite entraîner une gêne ou une blessure si le matériel utilisé n’est pas le bon. SantéSportMagazine a enquêté pour vous.

PAR GAËTAN LEFÈVRE.

 Accordez vos actes à votre santé - SanteSportMagazine 35

À 30 ans, Clément est vendeur dans une grande surface de produits sportifs. Il s’occupe du rayon tennis, son sport de prédilection. Comme tous les ans aux mois de mai et juin, avec l’arrivée des beaux jours et du tournoi de Roland Garros, de nombreuses personnes viennent acheter leur raquette. Régulièrement, il entend : « Je voudrais acheter la raquette de NADAL. ». La réponse de Clément pour conseiller l’acheteur devrait être : « Possédez-vous la technique et la condition physique de NADAL pour jouer avec cette raquette et ce cordage ? » Tout le monde n’a pas le bras gauche, très développé, de Rafael NADAL, ni sa condition physique générale ou même sa technique. Proposer cette raquette n’est peut-être pas le meilleur conseil à donner à un amateur. Et si cela ne dérange pas votre vendeur, votre médecin n’appréciera peut-être pas. SantéSportMagazine s’est penché sur cet équipement pour comprendre quels impacts il peut avoir, et comment le choisir.

LA PLAYLAB DE TECNIFIBRE®

La société Tecnifibre®, spécialisée dans le matériel de tennis et de squash, a étudié les effets du matériel sur le jeu et le joueur. Grâce à son laboratoire Playlab, laboratoire de recherche mis sur court, elle a pu mesurer et analyser différentes données dans les conditions réelles de jeu, dont la fatigue engendrée par le couple raquette/cordage. « Ces mesures n’ont pas été réalisées uniquement pour les joueurs professionnels, mais aussi pour et avec des enfants, des joueurs amateurs et occasionnels », nous explique Laurent BLARY, responsable du développement produit. La marque cherche ainsi à répondre aux différentes problématiques en proposant un matériel en fonction des contraintes physiques et techniques.

LA BALLE FRAPPE VOTRE RAQUETTE

Une balle lancée à 70 km/h, loin des services des joueurs professionnels compris entre 210 et 230 km/h, impose à la raquette un choc de 100 g. Une balle de 57 g est alors perçue comme pesant 5,7 kg (son poids étant multiplié par 100). Vous n’êtes pas seul à frapper, la balle vient aussi mettre un impact dans votre raquette. Ce choc se répercute dans l’ensemble des muscles de votre avant bras. La vitesse de la balle et la musculature du joueur vont alors avoir des conséquences sur l’amorti du choc mais aussi sur la fatigue musculaire qu’engendre ce dernier. Comme votre préparation physique, l’équipement, ici la raquette et le cordage, est un facteur important à prendre en compte. Le faible poids d’une raquette, par exemple, peut aggraver le choc. Les acteurs du Playlab de Tecnifibre® ont mesuré qu’une raquette de moins de 300­g génère 18 % plus de chocs qu’une raquette de plus de 300 g. Si, en plus, cette raquette est pourvue d’un cordage non adapté, les répétitions de frappes peuvent rapidement avoir un impact sur la santé, notamment celle des jeunes joueurs de tennis, de 11 à 14­ans, qui jouent avec leur première raquette de tennis adulte.

LES PROS EN MONO

De même que les raquettes, tous les cordages n’absorbent pas autant les chocs. Aujourd’hui, deux types de cordages sont proposés : monofilament que le multifilament PU, il demande à son utilisateur d’être à la fois préparé physiquement pour pouvoir encaisser les chocs et la fatigue qu’elle génère, mais aussi assez entraîné pour garder la balle dans le terrain. Laurent BLARY explique que la problématique des joueurs de haut niveau a changé. Ces derniers doivent maintenant «­gérer un surplus de puissance. Ils sont grands, fluides, avec une accélération rapide du bras. Si le cordage est trop puissant, la balle va sortir du court à tous les coups ». Ils recherchent donc un cordage leur permettant de moduler leur puissance, de mettre plus d’effets et de lifts pour garder la balle sur le terrain. « Ils veulent pouvoir taper le plus fort possible, sans perdre leur tempo, en ayant la conviction que la balle va rester sur le terrain. [...] Ce cordage ne bougeant pas, les joueurs peuvent ainsi mettre beaucoup d’effets, donner le plus de rotation par minute à la balle. Cette dernière passe alors assez haut par rapport au filet, elle retombe vite, puis elle remonte extrêmement haut. » C’est le coup droit lasso de NADAL ! Le monofilament génère, cependant, 22 % plus de fatigue que le multifilament PU. Et donc, les blessures qui s’en suivent. Sa tenue de tension est aussi amoindrie. De nombreux joueurs professionnels changent leur raquette tous les sept jeux du fait que le cordage s’use et perde en tension. L’utilisation du cordage monofilament polyester est déconseillée aux joueurs n’ayant pas une musculature et une préparation physique suffisantes.

ACCORDEZ-VOUS À VOTRE NIVEAU

En face, le multifilament polyuréthane est plus adapté aux joueurs amateurs et occasionnels. Plus amortissant, il ne diminuera pas la puissance de frappe. Au contraire, le cordage multifilament PU possède l’effet « d’absorber et de renvoyer la balle ». Il offre donc davantage de puissance. Il permet ainsi de compenser un manque de force tout en diminuant la fatigue engendrée par la de polyester ou multifilament polyuréthane. Le premier, le monofilament de polyester, est le cordage utilisé par les joueurs professionnels et régulier. 38 % plus rigide répétition des frappes. Si vous êtes malgré tout un joueur puissant, ou que vous recherchez plus d’effets dans votre frappe, vous pouvez toujours augmenter la tension du cordage. « Aujourd’hui, tous les joueurs possèdent plus ou moins la même tension, autour de 25 kilos. Mais à l’époque où elle était chez nous, Monica SELES réglait à 32 kilos son cordage multifilament », nous raconte Laurent BLARY. Pour les amateurs, le couple raquette/cordage le plus adapté semble être une raquette pas trop légère et un cordage multifilament PU. Un équipement qui ne vous coûtera pas plus cher et dont le cordage ne cassera pas plus vite.

Comments are closed.