L’oxyde nitrique, une molécule qui vous veut du bien

Après trois années de recherches, Stendo Laboratoire, société française, a mis au point un dispositif capable de reproduire le déclenchement de l’oxyde nitrique (NO) d’une manière naturelle sans aucun effort de la part du patient, la NOlogy®. Explications

Par le docteur O. Bailliart, maître de conférences des universités, praticien hospitalier, hôpital Lariboisière à Paris

 

Parce que nous ne sommes pas tous biochimistes ou médecins, un petit mot sur l’action de cette molécule s’impose. L’oxyde nitrique (NO) désigne une molécule gazeuse secrétée dans notre corps lors de sollicitations exercées par le flux sanguin pulsatile, principalement par les cellules endothéliales qui tapissent l’intérieur de l’ensemble des vaisseaux. Dans ces derniers, l’action de l’oxyde nitrique est un des mécanismes les plus puissants pouvant entraîner le relâchement des fibres musculaires de la paroi des vaisseaux, ce qui permet une régulation du flux en fonction des besoins de l’organisme. Cette vasodilatation a pour conséquence une augmentation du débit sanguin du centre vers la périphérie du corps et améliore la microcirculation. Toutes les performances du système cardiovasculaire dépendent de cette flexibilité et cette adaptabilité de la dimension des vaisseaux.

Le NO est donc une molécule de vie !

La production d’oxyde nitrique est malheureusement altérée par un certain nombre de facteurs : le capital génétique individuel, l’âge, le mode de vie tel que l’insuffisance d’activité physique, la sédentarité, le stress… mais aussi les habitudes alimentaires et les addictions comme l’alcool, le tabac… et enfin, certaines pathologies : le diabète, l’hypertension, l’obésité, l’hypercholestérolémie, etc. En stimulant sa production, le NO augmente la vasodilatation et entretient l’élasticité vasculaire. Il favorise les échanges cellulaires, améliore le retour veinolymphatique et réharmonise l’organisme.

machine-oxyde-nitrique-nology-santesportmagazine-credit-stendo

La stimulation du no, comment ça marche ?

Couché, en totale relaxation sur une table de massage, le sujet est placé, des chevilles jusqu’à l’abdomen, dans une combinaison high-tech comportant des couches de gel et d’air. Un capteur est placé sur le bout du doigt. Synchronisée en temps réel sur le rythme cardiaque, la séance avec Stendo® génère une succession de compressions pulsatiles, très légères et centripètes avec une sensation de bercement dans l’eau. Ces stimulations externes amplifient la pulsatilité des flux sanguins et génèrent un surplus de frottements du sang sur l’endothélium, couche interne des vaisseaux. Notre physiologie naturelle est ainsi reproduite. Le NO est diffusé en profondeur et à distance. Cette nouvelle technique de production d’oxyde nitrique, la NOlogy®, booste naturellement la microcirculation,la circulation capillaire, les échanges cellulaires et les fonctionnalités de nos organes.

Quelles indications pour les sportifs ?

Avec l’activation de la microcirculation par la voie du NO, avec le corps de l’athlète au repos, nous pouvons parler dans la phase préparatoire de stimulation «­multi-éveils ». Trois grands axes : • l’éveil musculaire avec une activation métabolique locale ;

• l’éveil proprioceptif pour faciliter la gestuelle ;

• l’éveil cognitif pour préparer et gérer la performance.

Pour la récupération post-effort, cette technique s’intègre parfaitement avec celles qui associent le chaud, le froid, les radiofréquences, les ondes de choc, les ultrasons, le stretching et la kinésithérapie traditionnelle. Stendo® aide à retrouver l’équilibre capillaire et veino-lymphatique et facilite en particulier l’élimination des métabolites musculaires post-effort (acide lactique, CO2…). Par ailleurs, l’oxyde nitrique est impliqué dans des processus anti-inflammatoires, de contrôle du stress oxydatif et de régulation du sommeil. ■

Comments are closed.