Sprintbok, le tapis sans moteur

Bonne innovation et belle découverte que le Sprintbok, un tapis sans moteur. Le test a beaucoup plu à la rédaction de SantéSportMagazine qui soutient cette innovation. Constitué d’un dispositif mécanique de chenille, c’est l’accroche du pied qui met en mouvement le tapis. Vous le lancez et l’arrêtez à la force de vos jambes. Vous choisissez votre rythme en courant et non plus avec les doigts. Si dans les premières séances, il est difficile de trouver un rythme régulier, il est toujours possible de travailler le fractionné. Ce tapis est très pratique pour accélérer ou décélérer. Légèrement incliné, il nécessite pour accélérer d’aller vers l’avant, sur la partie montante de celui-ci afin d’entraîner la chenille du tapis.

Dans sa démarche, la société Sprintbok a souhaité reproduire une course plus naturelle, celle d’un coureur extérieur. « La flexion des lattes de bouleau amortit les chocs et absorbe les vibrations. La course est donc plus agréable que sur un tapis motorisé et se rapproche de la foulée naturelle. »

Le Sprintbok est aussi un concept écologique qui consiste à ne pas utiliser d’énergie autre que celle du corps. «­Sur le Sprintbok, tout est recyclable. Il est composé à 70 % de bois. »

www.sprintbok.com

Où pratiquer ?

SantéSportMagazine a pu tester ces tapis de course à L’Orange Bleue Mon Coach Fitness, à Montrouge (46, rue Périer, 92120 Montrouge – 09 51 04 26 34) où plusieurs Sprintbok ont été installés.

Comments are closed.