LA FFSE, une fédération multisport au cœur des entreprises

FFSE

Le monde professionnel a pris une part importante du temps des français. S’il est souvent présenté comme un frein à la pratique d’une activité, il peut aussi se retrouver au cœur de la promotion et du développement de l’activité physique. La Fédération Française du Sport d’Entreprise (FFSE) s’est engagée dans cette voie. Son président Didier Besseyre nous présente les grandes lignes.

Par Gaëtan Lefevre.

Didier BESSEYRE, de formation technique et scientifique, a débuté sa carrière dans l’industrie pour très vite rejoindre, il y a plus de trente ans, le secteur bancaire. La vie associative a toujours eu une importance capitale pour lui. Sportif amateur au sens noble du terme, il est passé du rugby au triathlon en passant par la natation, le marathon ou la boxe thaï. Aujourd’hui, il est président de la Fédération Française du Sport d’Entreprise (FFSE), président de la Fédération Européenne du Sport d’Entreprise (EFCS), et il a été élu, plus récemment, président de la jeune Fédération Mondiale du Sport d’Entreprise (WFCS).

Pouvez-vous présenter la FFSE et ses actions?

Didier BesseyreLa FFSE est une fédération agréée par le Ministère des Sport et affiliée au Comité National Olympique et Sportif Français. Sa mission est de promouvoir et de développer la pratique du sport et de l’activité physique en général dans la sphère de l’entreprise En quelques chiffres, elle représente: 2 000 manifestations, 3 000 structures adhérentes, plus de 200 000 adhérents dont 30 % de participantes féminines et 50 sports représentés. Parmi les entreprises affiliées, nous retrouvons, par exemple : Accor, Airbus, Air France, Allianz, Banque de France, BNP, Bombardier, Bouygues Telecom, Caisse d’Epargne, Canal +, Crédit Agricole, Crédit Mutuel, Dassault, EDF, Engie, Eurocopter, Galeries Lafayette, Generali, La Française des Jeux, Lilly, Natixis, Peugeot Citroën, Renault, Total, Veolia…, mais également des PME, des administrations publiques du milieu hospitalier, des collectivités locales et territoriales, etc. Les trois domaines d’activités principaux sont:

- l’offre sportive et l’organisation d’évènements sportifs intra ou inter entreprise;
- la formation autour des domaines du sport, de la santé ou de l’emploi;
- le conseil et l’accompagnement des entreprises autour de la mise en place de programmes d’activités physiques.

Comment les entreprises peuvent-elles intégrer ou rejoindre la FFSE ?

L’entreprise peut intégrer la FFSE soit par l’intermédiaire de la structure « entreprise », soit par le biais de l’association sportive ou par le comité d’entreprise. Les conditions sont : le paiement d’une affiliation et d’une cotisation par la structure et le paiement pour chaque individu qui souhaite rejoindre la FFSE d’une licence de 20 euros, et la possession d’un certificat médical de non contre-indication à la pratique d’une activité sportive en compétition. Nous développons également d’autres solutions plus souples que la licence et l’affiliation (par exemple : un passeport loisir) pour s’adapter aux contraintes et aux demandes des entreprises.

Quels sports sont proposés?

La FFSE est une fédération multisport qui propose des manifestations et des évènements autour de plus de cinquante disciplines sportives. Chaque entreprise et individu peut donc choisir librement la ou les disciplines qu’il souhaite pratiquer. Notre credo est de nous adapter aux demandes de l’entreprise. En réalité, nous proposons bien plus que cinquante disciplines sportives. En fonction de la demande de chaque entreprise (et si cela respecte les disciplines sportives reconnues par le Ministère chargé des Sports), nous sommes en mesure de nous entourer de partenaires sportifs (fédérations délégataires, éducateurs sportifs, structures privées) qui pourraient encadrer cette pratique. Particularité également, nous proposons dans de nombreux évènements, la pratique mixte.

Quels sont les bienfaits de la pratique du sport en entreprises?

Les récentes études ou enquêtes ont pu mettre en lumière de nombreux bénéfices autour de l’activité physique et sportive en entreprise. Qu’ils soient sociétaux, économique ou de santé publique, les avantages sont aujourd’hui reconnus. (Voir l’encadré.)

Quels sont les freins à lever pour que plus d’entreprises s’inscrivent?

Nous nous accordons sur le fait que le sport n’est pas la solution miracle aux maux connus de l’entreprise. C’’est la raison pour laquelle nous constatons que l’efficacité et le succès des programmes d’activités sportives en entreprises sont plus grands dès lors qu’ils font l’objet d’un diagnostic de départ établi, d’une méthodologie et d’une concertation partagées par les différentes parties prenantes (direction, RH, communication, santé, syndicats, comité d’entreprise, association sportive quand il y’en a une…). Le sport en entreprise ne nécessite pas des investissements humains, matériels ou financiers déraisonnables. Des solutions simples et pragmatiques peuvent être envisagées (installation d’une douche, parcours de forme et de mobilité, éducateur sur la pause méridienne, collaboration avec les clubs sportifs à proximité, journée de promotion multisport…). Pour convaincre plus de collaborateurs de s’adonner à la pratique sportive, il nous convient de nous adapter à l’entreprise et non l’inverse.

Cette année est particulière avec les jeux en France… Comment vont-ils se dérouler?

Les Jeux Mondiaux du Sport d’Entreprise auront lieu pour leur deuxième édition à la Baule, du 23 au 27 mai 2018. Pendant cinq jours, plus de 5 000 salariés issus de 50 pays vont participer à ce grand rassemblement multisport, business et festif, que l’on peut comparer avec beaucoup de modestie aux « Jeux Olympiques » du monde de l’Entreprise. Vingt-cinq disciplines sportives auront lieu parmi lesquelles l’athlétisme, le tennis, le football, le rugby à 7, le basketball, le cyclisme, la voile, le polo, le beach-volley, le tir, etc. Cette année s’ajoutera aux compétitions sportives, un programme sport-santé complet avec de la randonnée pédestre, de la marche nordique, du cyclotourisme et des sessions d’aquagym, de fitness, de pilâtes, de stretching, de tai-chi et de zumba. Cet évènement est classé par le Ministère parmi les grands évènements sportifs mondiaux de l’année 2018, en France, avec notamment la Ryder Cup.

QUELQUES BIENFAITS DE LA PRATIQUE DU SPORT EN ENTREPRISE

- Baisse de l’absentéisme et du présentéisme.
- Prévention des TMS (troubles musculo squelettiques).
- Amélioration de la production.
- Lutte contre le stress et les risques psychosociaux.
- Plus de prise en compte des enjeux de diversité et d’égalité dans l’entreprise.
- Outil de RSE (responsabilité sociétale de l’entreprise).
- Amélioration du bien-être de l’employé (démarche QVT qualité de vie au travail).
- Amélioration de la marque employeur et de la culture d’entreprise.
- Plus de cohésion et d’insertion sociale.

JEUX MONDIAUX DU SPORT D’ENTREPRISE A LA BAULE

La seconde édition des Jeux Mondiaux du Sport d’Entreprise se déroulera à la Baule (44), du 23 au 27 mai 2018. Ces Jeux sont organisés par la Fédération Française du Sport d’Entreprise (FFSE). Ils regrouperont 50 pays, 6 000 salariés dan 25 disciplines dont l’athlétisme, le tennis, le football, le rugby à 7, le basketball, le cyclisme, la voile, le polo, le beach volley, le tir, etc. Cette année s’ajoutera aux compétitions sportives, un programme sport-santé complet avec de la randonnée pédestre, de la marche nordique, du cyclotourisme et des sessions d’aquagym, de fitness, de pilâtes, du stretching, du tai-chi et de la zumba.

PROGRAMME GENERAL

Mercredi 23 mai : arrivée des délégations – 21h/22h30 cérémonie d’ouverture.
Jeudi 24 mai : 8h/19h début des compétitions et activités sportives.
Vendredi 25 mai : 8h/19h suite des compétitions et activités sportives.
Samedi 26 mai : 8h/16h fin des compétitions et activités sportives. A partir de 21h, cérémonie de clôture.
Dimanche 27 mai : départ des délégations.
Inscription et informations sur www.wcsg2018.com

Comments are closed.