Tag Archives: cardiotraining

MARATHON : PAS SI BON !

Une étude menée par le docteur Möhlenkamp a montré que les marathoniens séniors avaient plus de risque d’accident cardiaque que les sédentaires du même âge ! Par le docteur UZAN, cardiologue du sport. Le bénéfice de l’activité physique modérée sur la santé n’est plus à démontrer, en particulier pour le système cardio-vasculaire. Mais qu’en est-il pour des sports plus intenses, comme le marathon ? Comment le cœur d’un athlète réagit il à une course de plus de 4 heures pendant laquelle il bat à plus de 160-170 pulsations par minute ? Cette question fondamentale se pose de façon aiguë à l’époque où toutes les grandes villes du monde proposent cette distance mythique à des milliers de participants …  souvent quadragénaires et plus ou moins bien entraînés. Jusqu’alors, il était reconnu que les courses de très longue durée ou extrêmes apportaient peu de bénéfices pour la santé. Il...

Read more

VOILE, MARATHONIENS ET HALTEROPHILES S’AFFRONTENT EN PLEINE MER

Les navigateurs de la route du Rhum maîtrisent seul leur voilier de 60 pieds pendant une dizaine de jour. Voilà qui nécessite des qualités athlétiques insoupçonnées ! Découverte avec Bernard JAOUEN, préparateur physique au «Pôle Finistère Course au large». par Stéphane CASCUA, médecin du sport La route du Rhum, c’est déjà de la «super-endurance» : 8 à 12 jours d’activité physique quasi-continue. C’est aussi de gros pics de puissance cardiaque et de force musculaire à des moments cruciaux : changement cap, modification des surfaces de la voilure ! Enfin, c’est un boulot d’équilibriste sur sol instable, glissant et vibrant, 24 heures par jour … et surtout la nuit !...

Read more

MAL AU DOS : LA NATATION N’EST PAS LA PANACEE

Il flotte autour de la natation une image de sport idéal pour la colonne vertébrale.  Pourtant, ce sport se révèle souvent délétère à haut niveau et insuffisant en pratique de loisir. Il doit être complété par d’autres activités. Par le Docteur Stéphane CASCUA, médecin du sport Le docteur JAROUSSE, médecin fédéral de natation, a mené l’enquête. Chez le nageur de haut niveau, les douleurs en bas du dos représente 10% des consultations. Pour MUTOH, ce chiffre monte jusqu’à 37%. Selon CHATARD, il atteint 80% des spécialistes du papillon....

Read more

CHIRURGIE DU MENISQUE : OPTEZ POUR L’AUTO-REEDUCATION

Votre chirurgien a enlevé un fragment de votre ménisque cassé dans votre genou. Dans les semaines qui suivent, quelques séances de kinésithérapie sont conseillées mais l’auto-rééducation est également très utile ! Avec la collaboration d’Anne BAUMGARTNER, kinésithérapeute. Après retrait d’une portion de ménisque interne, la reprise du sport s’effectue à l’issue de 6 à 8 semaines. Il faut ajouter une quinzaine de jours  lorsque le geste a eu lieu sur le ménisque externe. Les délais varient aussi en fonction de la taille du morceau enlevé. Les quadras et autres «séniors» mettent souvent un peu plus de temps à récupérer. Votre chirurgien vous apportera toutes les précisions adaptées à votre cas. La kinésithérapie ne doit pas être trop intensive. Elle a pour objectif principal de vous aider à reprendre du muscle sans «forcer». L’auto-rééducation y contribue et vous guide dans la reprise de vos activités. A...

Read more

LE TAPIS DE COURSE : BELLE MECANIQUE ET GESTE NATUREL

Quoi de plus naturel que de courir… même sur un tapis ! D’autant que ce mode d’entraînement précis et astucieux revêt bien des avantages ! Par le docteur Stéphane Cascua, médecin du sport Le tapis de course, c’est le prince des villes et le roi des champs ! Que vous soyez adepte des salles de sport urbaines ou passionné de course vivant à la campagne, il apporte un «vrai plus» votre préparation !...

Read more

LE VELO FIXE : L’INCOUTOURNABLE DU CARDIOTRAINING

Un vélo d’appartement ! En voilà une bonne idée. C’est efficace pour garder la forme et pratique au quotidien. Cet appareil mérite mieux que de servir de porte manteau dans la chambre. Utilisez-le intelligemment et restez motivé grâce aux conseils de SanteSportMag. Le vélo fixe, c’est la base du cardiotraining. Pratiquer l’endurance, c’est faire travailler son cœur à intensité moyenne pendant au moins 20 à 30 minutes. Pour cela, il faut qu’une volumineuse masse musculaire réclame de l’oxygène. C’est le cas des membres inférieurs quand vous pédalez. Dans ces conditions, les études montrent que 3 séances hebdomadaires de 30 minutes divisent par 2 à 3 le risque de crise cardiaque et réduit la probabilité de cancer du côlon ou du sein. En rendant plus aisées les activités quotidiennes, cet entraînement améliore le bien-être. De surcroit, ce programme permet de perdre 3 à 7 kilos en 1...

Read more