Aurélie vient me consulter pour peaufiner sa préparation au marathon. Elle a des fringales et des sensations de faiblesse lors de ses séances du soir. Aurélie : Avec le club, les deux entraînements sur piste ont lieu le mardi et le jeudi vers 19h30. Puisque je termine de déjeuner vers 13h30… ça fait 6 heures sans manger ! C’est un peu long avant une séance de fractionné ! Et, je ne sais pas quoi grignoter. J’ai peur d’avoir mal au ventre. Le doc : Aurélie, entre le déjeuner et une activité sportive tardive, vous n’allez pas grignoter des friandises mais faire une collation équilibrée. Donc pas de culpabilité, vous n’allez pas grossir, cet apport calorique est nécessaire ! Pas d’inquiétude non plus, elle sera digeste. Aurélie : Mais, il faut aussi que je puisse l’emporter au bureau ! Le doc : Pas de souci !...

Read more