Depuis quelques années, l’université Jean-MONNET et le CHU de Saint-Étienne tentent de mieux comprendre la fatigue et la récupération induite par les efforts extrêmes, par exemple ceux du North Face® Ultra-Trail du Mont-Blanc® (UTMB®). Pour cela, ils ont conduit en 2009 une large étude scientifique dont la suite se profile en 2012, notamment pour analyser la fatigue des femmes. PAR GUILLAUME MILLET, PROFESSEUR DE PHYSIOLOGIE DU SPORT   Pourquoi s’intéresser à l’UTMB® ? Parce qu’il s’agit d’une épreuve qui peut être qualifiée d’effort extrême, même si le Tour des Géants l’a, de façon sans doute dangereuse, ramené au rang de course en montagne « normale ». Or s’intéresser à ce type d’effort permet de mieux comprendre comment réagissent des organismes humains poussés dans leurs retranchements, et comment ils récupèrent. Certaines réactions sont aussi communes avec celles de patients atteints de chocs septiques graves. Quels enseignements...

Read more