Une leçon de chronobiologie. Par Stéphane CASCUA, médecin du sport sportif Nous sommes 6 à rouler sur le circuit du Mans pendant 24 heures : 1 heure toutes les 5 heures dont 2 sessions nocturnes.  Une bonne gestion de nos rythmes biologiques est essentielle. Ce week-end,  sur le circuit BUGATTI, pas de bolides vrombissants mais des vélos rutilants poussés par nos petites jambes tournoyantes. Dans notre équipe, l’ambiance n’est pas franchement à la «perf» mais chacun a décidé de faire de son mieux....

Read more