Tag Archives: surentrainement

Surentraînement: « le mieux est l’ennemi du bien »

Vous vous entraînez dur! Pourtant, les résultats ne sont pas au rendez-vous. Vous avez même l’impression de régresser… Et si vous étiez surentraîné? Nous vous expliquons les mécanismes biologiques de cet épuisement. Nous vous aidons à prévenir et à reconnaître ce surmenage. Nous vous guidons sur le chemin de la récupération.  Par le Docteur Stéphane CASCUA, médecin du sport. L’entraînement fait régresser! Vous le savez! Quand vous terminez une longue course, vous ne pourriez pas faire demi-tour, effectuer le parcours en sens inverse et améliorer votre chrono. Normal, vous avez abîmé votre organisme. On parle de « décompensation ». En fait, une séance ne permet une amélioration de vos performances qu’à l’issue de la régénération qui suit. Stimulé par cette agression physiologique, le corps se répare et devient plus fort qu’il ne l’était auparavant, comme s’il voulait se prémunir d’une sollicitation plus intense. On dit qu’il réalise une « surcompensation ». D’où l’adage provocateur : « On...

Read more

S’ENTRAÎNER EN COUPLE, C’EST POSSIBLE

Faire un sport d’endurance avec son conjoint, c’est sympa et motivant ! Malheureusement les séances s’avèrent souvent compliquées car les niveaux sont habituellement différents. Voici quelques idées branchées « triathlon », et cohérentes sur le plan physiologique ! Par le docteur Stéphane CASCUA, médecin du sport.  ...

Read more

FATIGUE ET SURENTRAÎNEMENT LA DÉMARCHE DE VOTRE MÉDECIN

La fatigue et le surentraînement sont des pathologies fréquentes chez le triathlète. Face à ces symptômes, le médecin peut agir. SantéSportMagazine vous présente la démarche et les outils de votre médecin. PAR CLAUDE MARBLE, MÉDECIN FÉDÉRAL NATIONAL F.F.TRI. ET MÉDECIN ÉQUIPE DE FRANCE COURTE DISTANCE DE TRIATHLON.  ...

Read more

LA VIE QUOTIDIENNE : ENTRAINEMENT OU SURENTRAINEMENT ?

Votre entraineur vous a répété : « Soignez votre récupération ! On progresse en se reposant, lorsque le corps prend le temps de se réparer plus fort après les microlésions provoquées par la pratique sportive. Si vous négligez cette étape clé, vous basculez rapidement dans le surentraînement ». Bien-sûr, je suis adepte de ce concept et je transmets volontiers ce message en consultation. Cependant, je croise beaucoup de patients sportifs qui travaillent énormément. Bon nombre d’entre eux témoignent que l’énergie déployée dans leur vie quotidienne constitue un véritable entraînement physique et mental pour leur prestation athlétique. Pierre, l’un de mes protégés de retour du marathon des sables m’interpelle : « Heureusement qu’à Paris, entre boulot et entraînement, je dors 3 heures par nuit ! Pendant l’épreuve, c’était la dose habituelle ! Moi le matin, j’étais frais et reposé, les autres étaient décalqués ! ». Attention à vous ! Ne suivez pas aveuglement cet exemple ! Le personnage...

Read more