LA REPRISE DU SPORT ÉTAPE PAR ÉTAPE

Il n’est pas toujours facile de débuter un sport ou de s’y remettre après une longue période d’inactivité. SantéSportMagazine s’est penché sur la question avec le docteur Jacques MANIC, médecin du sport référent du club de rugby de l’Aviron Bayonnais et de la marque de nutrition sportive Herbalife®.

Par Gaëtan LEFEVRE

 Periostite - SanteSPortMagazine Feminin 12

Afin d’aborder de manière simple et schématique la reprise d’un sport, et notamment du running, le docteur Jacques MANIC a défini différentes étapes pour optimiser cette transition de la meilleure des manières.

CERTIFIÉ EN BONNE SANTÉ

La première étape fondamentale pour savoir si l’on peut reprendre une activité physique est « de bien connaître son état de santé ». Aujourd’hui, la plupart des courses ou autres compétitions sportives nécessitent un certificat de non contre-indication à la pratique sportive. Un bon point de départ. Mais insuffisant pour de très nombreux neo-athlètes. Plusieurs facteurs à risque demandent une attention plus particulière lors de la reprise d’un sport. Tout d’abord, l’âge. Le docteur MANIC préconise, comme de nombreux autres, « un bilan cardiovasculaire pour les plus de 40 ans ». Bilan essentiel « si la personne n’a pas pratiqué de sport pendant longtemps ». Il faut aussi prendre en compte le passé sportif de la personne, son profil médical tel que l’obésité ou l’asthme, ainsi que son hygiène de vie : sa consommation de tabac, d’alcool, etc. Le rôle du médecin est important pour une reprise sportive dans de bonnes conditions.

POURQUOI JE COURS ?

La reprise d’une activité physique ou d’un sport n’est pas anodine. Il est intéressant de se poser la question du «­Pourquoi ? » afin de fixer une pratique et bien l’exercer. Est-ce que je reprends une activité physique pour avoir une meilleure hygiène de vie ? Est-ce que j’ai repris le sport avec un objectif de compétition ? Est-ce que je cours pour perdre du poids ? La réponse à ces questions concourt souvent avec le choix de l’activité et sa manière de la pratiquer. Le docteur nous livre ses conseils, quelle que soit l’activité : « Il faut pratiquer de manière régulière, modérée dans un premier temps et bien structurer son plan d’entraînement ». Pour beaucoup de ces neo-athlètes, la reprise se fait par la course à pied. Une pratique encouragée par notre médecin mais pas isolée. « La course à pied est intéressante pour les entraînements d’aérobie. Mais on peut aussi reprendre avec de la natation et du vélo. »

S’EN TENIR AU PLAN

Afin de bien gérer sa reprise, il faut se fixer un plan d’entraînement. Durée des séances, intensité, matériel choisi ou type de sols et de terrains pour la course à pied, rien ne doit être laissé au hasard. Il faut éviter ce que nous définit si bien le docteur, l’entraînement « à l’arrache ». Il faut penser à sa reprise, penser aux différentes phases d’entraînement, penser à l’intensité de la séance, penser aux terrains, bien sélectionner son équipement, etc. Une paire de chaussures adaptée à son terrain et sa distance d’entraînement est anodine mais peut aider à pratiquer en bonne condition. Le docteur MANIC prône « une reprise en douceur, pas tous les jours. Augmentez l’intensité progressivement. Évitez les sols durs, les terrains caillouteux. Ne commencez pas, par exemple, à courir dans le sable, etc. Favorisez une reprise sur terrain stable et légèrement mou. » Pour vous fixer votre plan d’entraînement, vous pouvez faire appel à un coach ou demander conseil à votre médecin. Le docteur suggère de commencer en salle de sport, sous surveillance. L’encadrement est une aide précieuse.

ÊTRE ATTENTIF

II est aussi important de se tester, que ce soit sur terrain ou en salle. Sur les conseils du docteur, vous pouvez alterner la course à pied et la marche. Voir comment votre corps réagit. Les cardiofréquencemètres permettent aussi de surveiller son rythme cardiaque. Enfin, vous devez « être attentif à la douleur ». Le médecin insiste, « la douleur est un signal d’alerte du corps, n’hésitez pas à vous interroger sur les causes de celle-ci et, si besoin, allez voir un médecin ». Le docteur rappelle ensuite qu’une séance de sport commence par un échauffement et se termine par un retour au calme. « L’échauffement n’est pas forcément long mais il doit avoir lieu et être progressif. » Ces codes connus mais pas toujours respectés sont d’autant plus importants lors d’une reprise. Tout comme l’alimentation, étape indispensable, pour le médecin, à une bonne pratique. « Une augmentation de la dépense calorique veut dire plus de nourriture. Il faut donc faire encore plus attention à ce que l’on mange. Et bien s’hydrater en fonction de son activité mais aussi des conditions climatiques. »

QUAND LA SANTÉ VA, TOUT VA

Enfin, dernière étape clé, du docteur, mais pas des moindres, le plaisir. Il faut pratiquer dans « la joie et la bonne humeur ». Le sport ne doit pas être une contrainte ou une « galère ». Si on pratique à plusieurs, choisissez un partenaire du même niveau. Il ne faut pas être « à la traîne » ou se sentir « comme le boulet ». Il est important de se sentir bien dans son corps et dans sa tête.

__________________________________________

I RUN HERBALIFE

La marque américaine de nutrition sportive Herbalife® lance son programme d’entraînement sportif I run Herbalife. Partout en France, des coureurs, de tous niveaux, se regroupent autour de la communauté Herbalife pour s’entraîner, se motiver et participer à des événements. Le docteur Jacques MANIC, médecin référent de la marque, vante le programme « les distributeurs sensibilisent leur environnement sur l’alimentation équilibrée, une vie saine avec une activité physique comme ici pour la course à pied ». Car si on entend, de plus en plus, ce message dans les médias, la réalité tend à l’inverse. « La sensibilisation à ce message a besoin de passer par de telles actions. Rester en forme, avoir une qualité de vie qui s’améliore nécessitent des efforts. En groupe de niveau, l’aspect est plus motivant. »

Vous pouvez en savoir plus sur la marque Herbalife® et sur le programme I run Herbalife sur http://societe.herbalifefrance.fr/i-run-herbalife?SHL=1.

Comments are closed.